Inauguration du Centre Elife de Béja
2 avril 2021

Le Centre Elife de Béja porté par la fondation Tunisie pour le développement et financé par l’Union européenne à travers le projet Innov’i-EU4Innovation mis en œuvre par Expertise France, et l’Agence Française de Développement, a été officiellement inauguré le 27 février 2021.

Le programme Elife vise à renforcer le dispositif de lutte contre le chômage et d’égalité des chances dans les régions défavorisées via la mise en place de programme de formation et de programmes d’accompagnement des entrepreneurs. A ce titre, le centre Elife de Béja accueille depuis fin Décembre 2020, 200 jeunes diplômés en situation de chômage dans le cadre d’un programme de formation.

Le centre Elife Beja est doté d’un volet formation et d’un volet entrepreneurial, financé à hauteur de 1,6 millions d’euros par Innov’i-EU4Innovation. En 2021, le programme de formation sera complété par la mise en place d’un programme dédié à l’entrepreneuriat afin de promouvoir l’innovation et de consolider et renforcer l’écosystème tunisien par un accompagnement de porteurs de projets répondant à des problématiques de création d’emplois et de valeur, dans les régions les plus défavorisées.

Afin d’appuyer le développement de l’écosystème entrepreneurial et la création d’entreprises, le programme Entrepreneuriat vise la pré-incubation d’une centaine de porteurs de projets par centre dans les régions et la finalisation de cinq à dix projets d’entreprise par centre,

Plusieurs actions sont déployées par le programme Entrepreneuriat d’Elife, afin de soutenir la création d’entreprises dont :

  • La mise en place d’un dispositif d’incubation performant
  • La sensibilisation des jeunes à l’entreprenariat et leur formation dans les centres dédiés
  • Des partenariats stratégiques avec des acteurs publics/privés/académiques et de la société civile afin de favoriser l’immersion des jeunes dans l’écosystème entrepreneurial.
  • La mise en place de mécanismes de continuité d’activités innovants permettant d’assurer la pérennisation du programme même en cas de crise sanitaire ou autre
  • Un rôle de relais dans les régions intérieures pour les structures d’accompagnement basées à Tunis
Share This